La grenade, un fruit méconnu aux multiples bienfaits !

21
Sep

La grenade, un fruit méconnu aux multiples bienfaits !

La grenade. On la connaît pour ses petits fruits à graines et son jus sucré dont nous tirons le sirop de grenadine. Nous ignorons généralement en revanche sa richesse en fibres, en acide folique, en vitamine C et en vitamine K. 

Cultivée depuis des milliers d’années, la grenade a rapidement revêtu un aspect divin pour les civilisations anciennes. Et l’on raconte même qu’elles viendraient tout droit du jardin d’Eden. Nous en consommons aujourd’hui la pulpe sucrée et chargée en eau des graines, dégustée telle quelle ou mélangée à du yogourt et à de savoureuses salades. Un régal !

 

La grenade, des origines lointaines

Du latin malum granatum signifiant « pomme granuleuse », la grenade a de tout temps été considérée comme un symbole de prospérité et de fertilité, au point d’avoir été régulièrement représentée dans l’art à travers l’Histoire. Les anciens Égyptiens la peignaient sur leurs peintures funéraires notamment, tandis qu’elle était également très populaire au temps de la Rome antique.

Un verger de grenadiers
Un verger de grenadiers

Il faut dire que les grenades bénéficient d’une aire de répartition très large, allant de la Méditerranée à l’Asie et jusqu’aux régions tropicales africaines. Elles se retrouvent aujourd’hui sans peine dans tous les magasins, sous forme de fruits bien sûr, mais aussi de jus, de poudres, d’extraits ou de compléments alimentaires. Des déclinaisons multiples pour un fruit devenu ces dernières années un véritable superaliment ! 

 

Description physique de la grenade

La plante, qui peut atteindre les 7 mètres de hauteur, a des feuilles vert vif d’environ 7,5 cm de long. Les belles fleurs axillaires d’un rouge orangé sont portées vers les extrémités des rameaux. Les pétales exhibent une forme lancéolée. 

Le fruit est de la taille d’une grosse orange, et présente une peau lisse et épaisse allant du jaune brunâtre au rouge À l’intérieur, il se divise en une multitude d’arilles de pulpe rougeâtre et juteuse, chacun entourant une graine allongée angulaire.

 

Baie ou agrume ?

Sont appelés « baies » les fruits charnus provenant d’une seule fleur et renfermant plusieurs graines. Et la grenade entre tout à fait dans ce groupe.

L’enveloppe extérieure sèche y est composée de deux couches :

  • Une couche externe dure appelée épicarpe.
  • Une couche interne douce appelée mésocarpe.

Les bananes, les concombres et les aubergines sont également classés comme baies, mais pas les fraises et les framboises. Plutôt étonnant non ?

 

Comment se cultive la grenade ?

Bien que la grenade soit capable de s’adapter à une large diversité de climats, de bons fruits ne seront produits que là où des températures élevées et une atmosphère sèche accompagnent la période de maturation. Les loams profonds et assez lourds semblent compter parmi les meilleurs sols. 

Les graines pourront être facilement cultivées, mais des variétés de choix seront reproduites par bouturage et marcottage

Un panier de grenades
Un panier de grenades

Dans l’hémisphère nord, la saison des grenades s’étend d’août à janvier, tandis que dans l’hémisphère sud, c’est le contraire. Choisissez vos grenades pour leur poids, leur couleur profonde et vibrante, et leur surface granuleuse légèrement éraflée. Voilà un indice que les graines à l’intérieur seront parfaitement juteuses ! 

Les fruits non mûrs seront souvent plus légers et feront un son creux. 

 

Comment choisir ses grenades ?

Choisissez-les  pour leur taille, leur poids lourd et leur couleur rouge foncé La peau doit être brillante et sans imperfections. Grattez-la doucement. Si elle est douce et assez facile à gratter, la grenade est probablement mûre !

 

La grenade : Comment la déguster ?

On serait volontiers tentés de les croire difficiles à manger, et pourtant, les grenades se laissent savourer en toute simplicité !

Munissez-vous simplement d’un couteau, avec lequel vous ferez quelques légères entailles autour de la couronne du fruit. Ouvrez la grenade en deux au-dessus d’un grand bol d’eau afin d’éviter que le jus ne cause de vilaines taches, et laissez-y tomber les graines et la pulpe. Celle-ci flottera à la surface tandis que les graines tomberont au fond.

Il ne vous restera qu’à la filtrer et le tour est joué ! 

Une grenade ouverte en deux
Une grenade ouverte en deux

Délicieuse consommée telle qu’elle, vous l’apprécierez également mélangée dans une salade, saupoudrée sur du yogourt, intégrée à des smoothies ou transformée en jus ! Sa saveur se révèle suffisamment polyvalente pour constituer un excellent ajout aux plats sucrés et salés.

 

Comment conserver la grenade ?

Entières, vous conserverez vos grenades à température ambiante durant plusieurs jours. Ou bien vous les placerez au réfrigérateur, dans un sac en plastique, pendant quelques semaines. Une solution à privilégier si vos grenades ont été coupées !

 

Les grenades sont-elles bonnes pour la santé ?

Les fruits regorgent de bienfaits et forcément, la grenade ne fait pas exception. Bien au contraire, elle explose de fibres, de vitamines, de nutriments, de flavonoïdes (connus pour être anti-inflammatoires) et de composés phytochimiques.

Ces dernières années d’ailleurs, le jus de grenade a été reconnu comme un produit miracle pour la santé, la peau et les cheveux. La peau du fruit renferme quant à elle un grand nombre d’antioxydants, libérés en abondance lorsque le fruit est pressé.

 

Un fruit aux multiples bienfaits

 

On dit que la consommation de grenade participerait à faire baisser la tension artérielle et l’incidence des maladies cardiaques. Elle contribuerait également à diminuer le risque de cancer du sein, ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer et limiter l’arthrose. 

Les applications ayurvédiques ont aussi recours à l’écorce du grenadier pour lutter contre la diarrhée, la dysenterie et les parasites intestinaux. Les graines et le jus arrêteraient quant à eux le saignement des gencives et du nez tout en tonifiant la peau. 

Boire un verre du jus de grenade
Boire un verre du jus de grenade fait du bien

Dans l’ensemble, la grenade sous ses différentes formes augmenterait la mémoire et ralentirait le processus de vieillissement. 

Les cultures anciennes l’utilisaient déjà dans des remèdes contre les troubles digestifs, les troubles cutanés et les parasites intestinaux. À vous d’en profiter à présent !

Ne reste qu’à opter pour des fruits bio et juteux, pour prendre soin de votre santé tout en vous faisant plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *